Méditation par Rév. Lucie

Vos anges et vos guides sont avec vous.
Prenez de grandes respirations; ressentez le prana divin, le souffle
de vie pénétrer dans chacune de vos cellules… sentez votre corps
devenir léger, très léger; vos épaules se libèrent des fardeaux,
soucis, inquiétudes; vous êtes calme et détendu.

Cliquez sur l’image pour la méditation complète

Discours par Donald et Rachel (S.M.)

Extrait de la Bible: Jean ch. 15, 12-15

« C’est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. »

Cliquez sur l’image pour le discours

Discours par Éliane (S.M.)

Le feu sacré, ça crée (suite)
Extrait de la Bible: Jean, ch. 14, 11-13
Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi; croyez du moins à cause de ces oeuvres. En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père; et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.…
Cliquez sur l’image pour le discours

Discours par Rév. Lucie

Extrait de la Bible: Paul aux Éphésiens, chapître 5, versets 25-33

« Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Eglise, et s’est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau, afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. C’est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même. 

Car jamais personne n’a haï sa propre chair; mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l’Eglise, parce que nous sommes membres de son corps. C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l’Eglise. Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari. »

Cliquez sur l’image pour le discours